Témoignage : Perpignan Méditerranée Métropole


 

Mettre en place des nouveaux outils de gouvernance territoriale pour les décideurs politiques (vice-présidents et Maires) et décideurs techniques (Directeurs de la Communauté Urbaine et DGS des communes) adaptés pour faire un bilan des investissements réalisés sur le territoire depuis le début du mandat électoral. Voilà le souhait du Vice-Président délégué au « Projet de territoire métropolitain ».

Transformer le souhait en demande réalisable, voilà le challenge relevé par le Service Géomatique de Perpignan métropole Méditerranée.




Pour cela il fallait transformer des informations financières purement alphanumériques en informations localisables. Or 80% des dépenses le sont déjà, elles s’appliquent bien à des voies, des équipements, des projets de quartier, des réseaux, des opérations de réhabilitation … Une collaboration étroite avec toutes les directions opérationnelles a été mise en place pour recenser et localiser, le Service Géomatique jouant un rôle transversal, essence même d’un SIG.
Une collaboration essentielle avec la Direction des Finances également a été mise en œuvre pour classifier les opérations et récupérer les informations pertinentes présentes dans le progiciel de gestion des finances.

Pilote de l’étude, le Service Géomatique avec le concours de tous les acteurs concernés a pu s’approprier les objectifs :
  • Lister les investissements métropolitains réalisés sur plusieurs exercices budgétaires pour une meilleure compréhension
  • Enumérer les étapes d’une action opérationnelle afin de définir le rôle de toutes les parties prenantes
  • Personnaliser une analyse en définissant une zone d’étude propre (ex: périmètre d’un quartier)

Ensuite il a pu se lancer dans la réalisation en exploitant les outils disponibles à travers la plateforme ArcGIS ;
  • Le portail pour la définition des utilisateurs
  • Une administration avec arcOpole Builder pour proposer une seule et unique application  et appliquer des accès sécurisés par filtres géographiques : chaque commune voit uniquement son territoire de compétences
  • Le choix d’une entrée type « StoryMap » car il y a grand intérêt de coupler plusieurs modèles d’applications : WebMap, Dashboard … dans une interface simple, intuitive et accessible.






























Au final, le SIG permet de donner de la lisibilité sous forme synthétique et cartographique à une thématique (ici les investissements) considérée comme difficile à visualiser. Cette plus-value donne satisfaction:

  • Elle apporte un outil quotidien d’accompagnement opérationnel aux gestionnaires (directeurs, chefs de service, responsable d’équipe…)
  • Et améliore le travail de coordination avec leur Vice-président et les élus.








D’abord merci à Perpignan Méditerranée Métropole, collectivité membre historique de la communauté arcOpole, pour ce témoignage innovant et un grand bravo à toute l’équipe du service géomatique également membre du comité arcOpole.

A l’approche des fêtes de fin d’année, l’équipe arcOpole souhaite à tous les géomaticiens d’avoir des idées, d’inciter les décideurs en avoir pour eux, puis de les réaliser. La plateforme ArcGIS si riche permet de faire briller le SIG, en répondant aux besoins exprimés au sein de votre organisation et en vous donnant du plaisir à être utile, en étant collectivement SIG.





Commentaires

Articles les plus consultés

Témoignage : évolution du SIG communal de Roubaix vers la plateforme ArcGIS

arcOpole à la conférence SIG 2018

arcOpole Builder 1.1 est disponible !