Construction d’un Renseignement d’Urbanisme complet par la CA Val Parisis

L’agglomération de Val Parisis, par l’intermédiaire de son responsable SIG Christophe Munoz, nous expose sa réalisation autour d’une fiche cadastrale et d'un renseignement d'urbanisme avec les outils arcOpole dont elle dispose.

Présentation du contexte

L’agglomération se compose de 15 communes et compte 276 000 habitants. Son service SIG, organisé autour de 4 personnes, travaille pour les 15 communes pour lesquels il a bâti un portail Web cartographique avec ArcGIS.

Celui-ci propose tout d’abord une page d’accueil multifonction contenant :
  • Des nouvelles sur le SIG et son évolution (les données, les applications …)
  • Des boutons permettant :
    • D’activer un compte
    • D’accéder à un guide d’utilisation des applications SIG
    • De s’inscrire à des formations dispensées par le Service SIG : 250 agents ont ainsi pris rendez-vous pour être formés.
  • Une cartothèque en ligne exposant notamment des fonds de plan de ville
  • Un catalogue de données pour connaitre celles-ci et pour mieux les partager
  • Les applications proprement dites

Page d'accueil du portail SIG de l'agglomération Val Parisis

Les applications

A l’heure actuelle, 4 applications grand public sont accessibles sur ArcGIS Online et 19 autres construites avec arcOpole Builder sur des thématiques diverses telles que le signalement, la connaissance du territoire (transport, environnement …), les réseaux secs ou humides, les espaces verts, l’hygiène, la vidéo surveillance (application privée) … ou encore des applications sur mesure pour des villes qui alimentent elles-mêmes le SIG avec leurs données.

Les rapports de l'application Urbanisme

L’application d’Urbanisme est parmi les plus exploitées nous explique Christophe Munoz. Elle permet d’associer à chaque parcelle les informations cadastrales, d’urbanisme ou tout autre données utiles.

2 types de rapports ont été établis
  • Une fiche d'information cadastrale 
  • Un rapport de Renseignement d'Urbanisme 
Ces deux types de rapports ont été conçus par Val Parisis à l'aide du logiciel JasperSoft Studio de manière à pouvoir être utilisés dans arcOpole Builder.

La fiche d'information cadastrale


Le rapport proposé ici se présente comme suit :
  • Une partie affichant quelques informations sur la parcelle comme sa section, son numéro ou encore sa surface cadastrale. Ces données attributaires proviennent du modèle arcOpole PRO Cadastre.
  • Une carte de localisation, centrale pour ce rapport. Cette dernière peut-être imprimée au 1/1000ème ou au 1/2500ème en fonction de la taille de la parcelle sélectionnée
L'agglomération a également pris soin d'y ajouter son logo ainsi que de mettre en page son rapport afin qu'il réponde à sa charte graphique.

Cette fiche d'information cadastrale est un rapport dit de sélection. C'est à dire que l'utilisateur sélectionne une ou plusieurs parcelles dans arcOpole Builder afin de le générer.

Le rapport Renseignement d'Urbanisme


Contrairement à la fiche d'information cadastrale décrite ci-dessus, ce rapport d'urbanisme est généré depuis le résultat d'une Identification multicouche. De ce fait, sa conception s'avère un peu plus longue puisqu'elle doit interroger des données provenant de différentes couches et services. Du point de vu de l'utilisateur final cela ne change pas grand chose. En effet, ce dernier doit sélectionner sa parcelle puis générer son rapport d'urbanisme. En arrière plan, arcOpole Builder exécute l'IMC dont les résultats seront intégrés au rapport.

Depuis Jaspersoft Studio, Val Parisis a crée son gabarit de renseignement d'urbanisme. Une fois cela fait elle l'a ajouté sur son serveur arcOpole Builder et l'utilisateur a pu s'en servir. Son gabarit, qui est donc le squelette du rapport, possède un rapport principal ainsi que des sous-rapports permettant d'afficher des données provenant de diverses sources
  • Le rapport principal interroge la base de données cadastrale d’arcOpole PRO Cadastre.
  • Les sous rapports interrogent quant à eux :
    • des données PLU structurées selon le modèle de la solution arcOpole PLU (basée sur les recommandations du CNIG).
    • des données diverses comme les SUP selon le modèle de données transmis par la DDTM
    • d'autres données propres à la collectivité comme la Publicité
A noter que ce renseignement d'urbanisme est basé sur une soixantaine de couches.

Ce gabarit intégre également des liens hypertextes afin que l'utilisateur puisse ouvrir les pages de son règlement d'urbanisme pour le ou les zonages impactant la parcelle choisie par l'utilisateur. 
Comme pour la fiche d'informations cadastratrale, Val Parisis a utilisé les couleurs de la charte graphique de l'agglomération et y a affiché son logo.

La mise en œuvre du rapport a été réalisée par Aurélien Alleaume du service SIG. L'auto-formation ainsi que la confection du rapport de renseignement d'urbanisme ont nécessité une dizaine de jours de travail.

Pour vous aider à reproduire ce travail

Attachée à l'esprit communautaire du Programme arcOpole, Val Parisis a souhaité rédiger et mettre à disposition une documentation intitulée "Créer un rapport PDF spécifique avec Jaspersoft Studio pour
arcOpole Builder". Vous la trouverez en téléchargement sur la page suivante.


Conclusion


La combinaisons des fonctionnalités de rapport et d'IMC permet de répondre à des besoins avancés en analyse des données et de génération de documents à forte valeur ajoutée pour les utilisateurs des services de l'ADS bien sûr mais de nombreux autres également. Les exemples d'utilisation ne manquent pas dans des domaines très différents tels que pour des formulaires de contrôle d'assainissement non collectif, des bilans d'élections, Synthèse de recensement des activités de l'année, des courriers aux notaires, etc.

La prise en main de l'outil de conception des rapports peut être réalisée en auto-formation en utilisant l'aide en ligne du logiciel ou avec l'accompagnement d'une personne d'Esri France à travers un transfert de compétence dédié.

L'équipe arcOpole remercie chaleureusement Christophe Munoz et son équipe du service SIG pour leur témoignage sur le sujet de l'Urbanisme et la mise à disposition de leur documentation à l’ensemble de la communauté.

Commentaires

  1. Bravo Christophe! Et nous savons que les outils ne font pas tout.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Merci pour ce partage d'expérience et pour le document support sur la création de rapport avec Jaspersoft Studio. Quelle a été la plus-value d'utiliser l'IMC sur le modèle de la solution d'ArcOpole PLU (5.3) par rapport aux informations d'urbanisme disponibles dans le modèle d'ArcOpole Pro Cadastre (qui gère aussi les informations d'urbanisme CNIG 2017)? Le modèle 5.3 propose-t-il des informations plus structurées et complètes pour les récupérer avec l'IMC?

    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Avec arcOpole PRO, le RU fabriqué s'appuie sur les données cadastre certes mais PLU et SUP qui doivent impérativement correspondre aux modèles de données PRO (et donc CNIG au préalable).
    L'IMC d'arcOpole Builder permet de remonter les infos des mêmes données mais aussi d'autres données sans aucune contrainte sur les modèles, que ce soit PLU, SUP ou caret des risques, défrichements, innondations, ... bref ce que vous voulez voir apparaitre dans votre RU.
    Denis DELERBA

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés

Témoignage : la mise en fonction du PCRS d’Alès agglomération

Gestion des réseaux d’éclairage public grâce à Portal for ArcGIS et arcOpole Builder à la Communauté de Communes de la Région de MOLSHEIM-MUTZIG

arcOpole PLU et la Toolbox OMIPLU se tiennent la main