Initiative COVID-19 de la CA Caux de Seine

Cédric Grenet, responsable de la Direction du Numérique incluant le Service Géomatique, a présenté lors d’un wébinaire le 7 avril dernier comment sa direction a apporté son concours à la continuité du service public pendant le COVID-19.

arcOpole : Quelles ont été les premières mesures ?
Cédric Grenet : Dès la fermeture des sites de la communauté d’agglomération, une cellule de crise a été mise en place. Elle est toujours active et est composée du Comité de Direction (CODIR) et des services stratégiques, notre Direction du Numérique était donc déjà impliquée.
Certains services à la population ont été réorganisés pour être maintenus ; le télétravail a été mis en place et le service Géomatique a été très rapidement sollicité sur plusieurs fronts.

En quoi ont consisté ces différentes actions   ?
   Je vais vous en présenter trois différentes. La première était à destination des services internes, la deuxième est un extranet dédié et enfin la troisième une application grand public.

   Pour l’interne, le CODIR a accepté l’idée de mise en place d’une application story map simple « gardons contact » qui permet aux agents d’associer une photo à la localisation de leur lieu de confinement. Une application de rapprochement, légère et souriante, pour insuffler de la bonne humeur dans un contexte plutôt morose.
Story Map Crowdsource de Caux Seine agglo 
 
   La deuxième application est partagée avec la police municipale intercommunale (PMI) qui constate sur le terrain les faits de non-respect des règles à suivre dans le cadre du confinement. L’attente des élus en la matière était forte surtout les premiers jours ; ils voulaient savoir si le confinement était correctement respecté par la population ou non. Très rapidement, en lien avec la PMI avec qui nous avons l’habitude de travailler, nous avons mis en place un formulaire Survey123 et avons pu rapidement cartographier les interventions en lien avec le confinement. La visualisation des interventions individuelles ou des foyers a permis d’avoir une information globale, de prévenir de potentiels problème à venir et de rassurer les élus. Ces informations étaient très demandées.

Présentation de l'application PMI :

 
   La troisième réalisation était initialement prévue sur le thème des commerces alimentaires mais a finalement été étendue aux différentes activités encore ouvertes et notamment aux services au sens large (sanitaires, à la personne, …).
L’application web cartographique se veut la plus simple et intuitive possible. L’internaute visualise la carte des établissements et leurs caractéristiques.
Le système est modéré par le service Commerce suite à une inscription préalable des commerçants qui ensuite accèdent à un formulaire Survey123.














Quelles leçons en tirer ? Quelles perspectives ?
Le SIG est certes connu au sein de notre communauté, pourtant certains directeurs l’ont véritablement découvert à l’occasion de cette crise. C’était le cas de la Direction des Ressources Humaines par exemple.
Une telle période est propice pour proposer de nouvelles applications et le SIG doit être moteur. La géomatique est indispensable lors des gestions de crises ou pour les risques naturels et industriels par exemple mais il l’est également pour bien d’autres sujets.


Merci à la Communauté d’Agglomération Caux Seine et à Cédric Grenet.


Retrouvez le replay de la présention de Cédric Grenet :

Commentaires

Articles les plus consultés

arcOpole PLU et la Toolbox OMIPLU se tiennent la main

Initiative COVID-19 de la CA Versailles Grand-Parc